ICHTYONYMIE BRETONNE Atlas linguistique de la faune marine de Bretagne

Gaidropsarus vulgaris (Cloquet, 1824) motelle à trois barbillons

La motelle à trois barbillons appartient à la famille des Gadidés ou figurent également la morue, les lieus ou le merlu.
Les motelles sont des gadidés qui possèdent 2 nageoires dorsales et une nageoire anale. Elles ont toutes un barbillon sur le menton. Chez G. vulgaris deux barbillons situés sur la mâchoire supérieure viennent s’ajouter à celui situé sur le menton. L’espèce a un corps de couleur crème-saumon ou roussâtre avec de grandes taches noires sur le dos.
L’espèce est présente en Méditerranée et en mer Adriatique. En océan Atlantique on la trouve du Portugal à la Norvège.
La motelle à trois barbillons atteint la taille maximale de 60 cm pour un poids de 1 kg. C’est une espèce littorale mais on la rencontre jusqu’à des profondeurs de 120 m. Elle se nourrit de crustacés, vers et de petits poissons. Sa chair se conserve assez mal.



Remarque : Les termes de loches ou motelles sont utilisés pour décrire quelques espèces de gadidés qui possèdent plusieurs barbillons sur le museau. Les espèces les plus communes vivent dans les zones côtières rocheuses et les herbiers de zostères. Les espèces rencontrées dans les eaux bretonnes appartiennent aux genres Ciliata, Enchelyopus et Gaidropsarus. Les plus courantes sont la motelle à trois barbillons, appelée aussi motelle commune Gaidropsarus vulgaris (Cloquet, 1824) et la motelle à cinq barbillons Ciliata mustela (Linné, 1758).

logos des partenaires